Accès rapide

Catégories

Une Brève Histoire de l’Aviation. Michel Polacco. (JC Behar Ed)
Du Bonheur. Michel Serres. Michel Polacco
De l’Impertinence (Michel Serres, Michel Polacco)
Défendre la langue Française (Serres Polacco) Le Pommier Mai 2018
Crash : Pourquoi des avions s’écrasent encore ? Michel Polacco. Oct 2017
De l’Amitié (Michel Serres, Michel Polacco)
Drones, l’aviation de demain par Michel Polacco. (Privat, Ed 2016)
A 380 avec 650 passagers !

Essai Nucléaire : La force de frappe française au XX° siècle.

3 juin 2014 / Défense & stratégie


ESSAI NUCLÉAIRE, La force de frappe française au XXI ème siècle : défis, ambitions et stratégie », par Philippe WODKA-GALLIEN.

 

La France est une force nucléaire depuis le 13 février 1960, jour de son premier essai atomique. Un demi-siècle plus tard, les Français vivent sous la protection d’une force de dissuasion nucléaire bâtie en souveraineté.

Leur force de frappe rassemble en 2014 quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de nouvelle génération (les SNLE-NG) et une force de cinquante chasseurs-bombardiers dotés du missile ASMP-A. En patrouille, les sous-marins  (1 seul à la mer à la fois actuellement) embarquent seize engins balistiques.

Ses instruments de frappe disposent au total et au maximum de 300 têtes nucléaires. Quelle est la mission de cette force atomique ?

 

La stratégie de dissuasion est-elle encore pertinente dans le contexte de sécurité du XXIè siècle ? Cette stratégie a-t-elle encore une signification pour un pays européen comme la France ?

La force de frappe est-elle encore à la portée financière de notre pays ?

Quels bénéfices en retirer ?

Conçu durant la guerre froide, cet arsenal nucléaire sert-il encore à quelque chose ?

La force nucléaire remet-elle en cause l’équipement des forces conventionnelles ?

Qu’en est-il des perspectives de désarmement ?

 

Ce petit livre cherche à répondre à toutes ces interrogations. Très libre, le ton de cet essai est celui du citoyen qui cherche à mieux comprendre l’ambition nucléaire militaire française.

L’angle choisi remet en perspective les fondements d’une politique de défense fondée sur la dissuasion, qu’ils soient politiques, militaires, technologiques, industriels, voire culturels. Ce libre propos est aussi un voyage au cœur de l’univers de la force de frappe française.

 

Le verdict est clair : la dissuasion se présente comme un réducteur d’incertitudes. Elle projette le concept français de défense loin dans l’avenir, compte tenu d’un environnement international instable qui renoue avec les logiques de puissance et de course aux armements. 

 

 

wodka

 

 

Bel et passionnant ouvrage qui remet dans son contexte d’actualité notre force de dissuasion, pilier incontournable de la sécurité de notre nation….  Michel Polacco ***

 

Philippe Wodka-Gallien, diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, membre de l’Institut Français d’Analyse
Stratégique, se consacre depuis de nombreuses années aux questions internationales et de défense. Il est auditeur de la 47ème session nationale de l’IHEDN – session Armement Economie de la Défense – 2010-2011. Son expertise s’appuie sur un parcours de plus de 20 ans dans l’industrie des secteurs aéronautiques, espace et défense. On lui doit Le Dictionnaire de la dissuasion (Marines Editions), ouvrage encyclopédique sur l’histoire des forces nucléaires dans le monde. Animateur des Chroniques de la dissuasion dans la Revue Défense, il est l’auteur de plusieurs articles sur la dissuasion parus dans la Revue Défense Nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *