Accès rapide

Catégories

Une Brève Histoire de l’Aviation. Michel Polacco. (JC Behar Ed)
Du Bonheur. Michel Serres. Michel Polacco
De l’Impertinence (Michel Serres, Michel Polacco)
Défendre la langue Française (Serres Polacco) Le Pommier Mai 2018
Crash : Pourquoi des avions s’écrasent encore ? Michel Polacco. Oct 2017
De l’Amitié (Michel Serres, Michel Polacco)
Drones, l’aviation de demain par Michel Polacco. (Privat, Ed 2016)
A 380 avec 650 passagers !

Concorde : Pilote d’essais. Pilote de ligne. Pierre Dudal. (2/11/2017)

21 mars 2018 / Aviation


Voilà un livre que j’attendais. Que de souvenirs avec ou au sujet de Pierre Dudal, qui publie des mémoires au Cherche Midi. Accompagné d’André Rouayroux. Enfin.

Il fut pilote « de marque » du Concorde pour Air France. A ce titre participa auprès de l’équipe d’André Turcat au développement de cet avion unique. Il fit nombre des premiers vols de la compagnie Air France, dont le premier vol en ligne, le 21 janvier 19756, avec Pierre Chanoine, chef pilote Concorde d’Air France. Un équipage constitué de deux fortes personnalités, où les rôles n’étaient pas clairement définis.

Bon, le Paris- Rio de Janeiro, le 21 janvier 1976 c’est plutôt bien passé. Malgré une panne d’entrées d’air secondaires après le décollage de l’escale de Dakar. Ce qui, ralentissant l’avion, risquait de planter cette première liaison inaugurale. Mais le mécanicien navigant,  André Blanc a su, comme ses successeurs gérer les rustiques et modernes systèmes redondants de l’avion.

7h26 minutes pour 9740 km avec 100 passagers et 9 membres d’équipage.

J’étais à DTHU. En Français au centre opérationnel d’Air France, à Orly, d’où je suivais le vol, pas à pas, autant que possible, par radio pour la radio Europe 1. En direct sur l’antenne.

Nous étions convenus de fréquences de communication en ondes courtes…..etc.

Ainsi j’échangeais avec Chanoine et Dudal… Quand ce fut possible, et quand Chanoine accepta de livrer à Dudal les fréquences qu’il avait gardées sous le coude ! Un brin malicieux.

 

 

Je n’étais pas à bord. Mais peu avant j’avais fait plusieurs vols, dont un Paris-Caracas aller et retour, etc.  Que n’ai-je tout noté !  De tous ces vols et de ces rencontres.

Et Pierre Dudal, peu après, lors d’un vol avec le Président de la République Valéry Giscard d’Estaing, fut notre pilote pour aller fêter le bicentenaire de l’indépendance américaine le 4 juillet.  Je ne vous dis pas la « classe » de l’homme portant son Stetson de paille texan… J’ai aussitôt acheté le même à Dallas ou Houston, je l’ai encore !

 

Bon, enfin, je m’arrête. J’ai revu récemment Pierre Dudal à Istres lors des 70 ans de l’EPNER, l’Ecole du personnel navigant des Essais et réception en Vol. Quelle joie. Avec mon ami Gérard Guyot, son ancien collègue du CEV (Centre d’essais en vol) sur Concorde !

 

 

DUDAL @ LCM

 

 

 

Boon, donc ce livre est à lire absolument, comme les œuvres du regretté d’André Turcat et de leurs collègues anglais. C’est passionnant.

 

 

chapeau-maplewood-raffia-stetson

 

 

Michel Polacco

 

 

 

le-21-janvier-1976-le-concorde-decolle-de-paris-pour-son-premier-vol-commercial-vers-rio-de-janeiro-au-bresil@ DR

 

Pierre Dudal, avec André Rouayroux.  Concorde, pilote d’essais, pilote de ligne. 

L’AVENTURE CONCORDE RACONTÉE PAR CEUX QUI L’ONT VÉCUE.
Avec ses performances extraordinaires qui lui permettaient de transporter confortablement plus de 100 passagers à deux fois la vitesse du son, Concorde ne pouvait être un avion tout à fait comme les autres. Les « gens de Concorde », ceux qui l’ont conçu, fabriqué, fait voler et exploité commercialement pendant plus d’un quart de siècle, avaient pour ce programme une vision, de la compétence, de l’abnégation et, naturellement, beaucoup de passion. Nombre d’entre eux, comme Pierre Dudal, nous ont confié leurs souvenirs. Plus de dix années après l’arrêt des vols, ces témoignages inestimables consolident l’histoire définitive de cet avion légendaire.
Lors de la période cruciale de la mise au point des prototypes expérimentaux, de la certification et de la mise en service de Concorde, Pierre Dudal était à la fois pilote d’essais au Centre d’essais en vol (CEV) et pilote de ligne à Air France. Nul autre que lui ne pouvait mieux relater ces années exaltantes, et c’est la première fois que cette grande figure de l’aviation française raconte ce que fut cette extraordinaire aventure humaine et technique.