Accès rapide

Catégories

Une Brève Histoire de l’Aviation. Michel Polacco. (JC Behar Ed)
Du Bonheur. Michel Serres. Michel Polacco
De l’Impertinence (Michel Serres, Michel Polacco)
Défendre la langue Française (Serres Polacco) Le Pommier Mai 2018
Crash : Pourquoi des avions s’écrasent encore ? Michel Polacco. Oct 2017
De l’Amitié (Michel Serres, Michel Polacco)
Drones, l’aviation de demain par Michel Polacco. (Privat, Ed 2016)
A 380 avec 650 passagers !

Dernier voyage de la « Jeanne » vers Bordeaux (11/10/14)

21 mai 2015 / Chroniques du ciel


Le Centre d’Etudes Stratégiques de la Marine publie dans sa dernière lettre cette triste photo de la Jeanne, qui fut un si bon bateau !

 

« La fierté de la France fait son dernier voyage»

Pride of France makes her exit

Quatre ans après son dernier tour du monde et son retrait du service actif, le porte-hélicoptères ex-Jeanne d’Arc a rejoint son dernier port d’attache près de Bordeaux, où il doit être démantelé. Alors que l’opération avait initialement été prévue au Royaume-Uni, elle sera finalement effectuée en France.

 

Admis au service actif en 1964, la Jeanne a effectué 45 campagnes autour du monde, à la fois pour former les jeunes officiers de marine et afficher la présence française sur les eaux du globe. Outre de nombreuses interventions à la suite de catastrophes naturelles comme le tsunami en Indonésie, le navire a également participé, à la fin de sa carrière, à l’opération Thalathine, pour libérer des otages au large de la Somalie.

 

Usée et jugée inapte à accueillir les hélicoptères les plus modernes de la Marine nationale, la Jeanne d’Arc a été retirée du service actif en 2010. Depuis, les nouveaux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de classe Mistral assurent à tour de rôle la mission, dite « Jeanne d’Arc », de formation des officiers de marine et de rayonnement international de la France.

 

Jonathan Eastland, Warships »

March 2015

 

 

 

 

Hune mars-avril 2015

 

 

 

 

Départ de la jeanne  Le 11 octobre 2014, la coque de l’ex-Jeanne d’Arc quitte la rade de Brest, tractée par le remorqueur civil RMT Penfret (© P. Ghigou / Marine nationale)