Accès rapide

Catégories

Une Brève Histoire de l’Aviation. Michel Polacco. (JC Behar Ed)
Du Bonheur. Michel Serres. Michel Polacco
De l’Impertinence (Michel Serres, Michel Polacco)
Défendre la langue Française (Serres Polacco) Le Pommier Mai 2018
Crash : Pourquoi des avions s’écrasent encore ? Michel Polacco. Oct 2017
De l’Amitié (Michel Serres, Michel Polacco)
Drones, l’aviation de demain par Michel Polacco. (Privat, Ed 2016)
A 380 avec 650 passagers !

Concorde l’accident : 20 ans !

25 juillet 2020 / Chroniques du ciel


Anniversaire triste ce 25 juillet. Il y a 20 ans le Concorde FBTSC s’abîmait au décollage de Roissy. 109 membres d’équipage et passagers morts. Et quatre personnes à l’extérieur. Et deux ans après le glas pour Concorde.Ecoutez cette intervention ce jour sur Radio Canada dans l’heure du Monde :

Concorde et l’avenir du supersonique civil….

Et une interview dans La Voix du Nord sur Concorde et les projets de

supersonique civil :

Vingt ans après le crash du Concorde, l’ère des avions supersoniques est révolue

Vingt ans après le crash du Concorde et à la veille d’une cérémonie à Gonesse, Michel Polacco, journaliste spécialiste d’aéronautique, fait le point sur le secteur aéronautique et la disparition des avions supersoniques.

  • Trois questions à Michel Polacco 

Peut-on imaginer un nouveau concorde ou un nouvel avion supersonique dans les années à venir ? 

« Non, cette ère est révolue. Les dernières recherches datent de plus de 20 ans. De plus, ce sont des avions qui coûtent très cher à l’utilisation. Pour atteindre des vitesses pareils, plus de 2000 km/h, il est nécessaire de consommer une très quantité de kérosène et de réduire le nombre de passagers à l’intérieur de l’avion. En 27 ans, le concorde a transporté quatre millions de passagers. Aujourd’hui, un Airbus A320, le réalise en une année.

Pour les compagnies aériennes, ce n’est pas rentable économiquement. « 

La crise sanitaire que nous vivons est-elle un frein à cette évolution ? 

« Absolument pas. C’était déjà une question économique avant cette crise. Les avions supersoniques ont disparu, mais ils ont amené leurs lots d’avancer considérable. La performance des moteurs, le système d’exploitation, l’aérodynamique, la réduction de pollution. Airbus a ainsi eu la possibilité de créer le géant des airs, l’A380. »

Mais pourquoi a-t-on cessé la production d’A380 ? 

« L’A380 a été construit pour transporter plus de passagers, libérer l’espace aérien, réduire la consommation de kérosène par passager. Malheureusement, on a fait tout le contraire sur ces 20 dernières années. Pour répondre à la demande du consommateur, des avions comme l’A350, l’A330neo proposent des vols directs entre villes moyennes au même coût par passager que les liaisons entre hubs par A380. De plus, aucun transporteur ne s’est intéressé à la possibilité d’embarquer les 863 passagers prévus par la certification de l’A380. Une logique économique surprenante qui a poussé l’A380 vers la sortie. »

Info 

Ce samedi 25 juillet se tiendra à Gonesse (région parisienne), une cérémonie commémorative devant la stèle érigée en 2006 sur le site de la Patte-d’Oie, en l’honneur des 113 victimes de l’accident du Concorde d’Air France, qui s’est déroulé il y a exactement 20 ans.

Le 25 juillet 2000 à 16h44, le Concorde F-BTSC aux couleurs tricolores affrété par Peter Deilmann Cruises pour les passagers d’une croisière au départ de New York s’écrasait peu après son décollage de Paris-CDG près de la ville du Val d’Oise. 

Le crash fut le seul accident mortel durant les 27 ans de service du Concorde. L’appareil avait effectué son premier vol le 2 mars 1969 à Toulouse, durant à peine 29 minutes. Il effectua sa dernière sortie commerciale  le 24 octobre 2003. 

En Périgord. Eté 2020. Michel Polacco. @ DR