Accès rapide

Catégories

Une Brève Histoire de l’Aviation. Michel Polacco. (JC Behar Ed)
Du Bonheur. Michel Serres. Michel Polacco
De l’Impertinence (Michel Serres, Michel Polacco)
Défendre la langue Française (Serres Polacco) Le Pommier Mai 2018
Crash : Pourquoi des avions s’écrasent encore ? Michel Polacco. Oct 2017
De l’Amitié (Michel Serres, Michel Polacco)
Drones, l’aviation de demain par Michel Polacco. (Privat, Ed 2016)
A 380 avec 650 passagers !

Adieu Syracuse…. Bonjour COMSAT NG

10 septembre 2012 / Chroniques du ciel


Adieu Syracuse.... Bonjour COMSAT NGLa Direction générale de l’armement (DGA) vient de commander à chacun des industriels Astrium et Thales Alenia Space une étude sur les futures capacités de communications militaires par satellites. Leurs résultats permettront d’éclairer les orientations du programme « COMSAT NG » qui doit être lancé l’année prochaine, dans la perspective de la relève de l’actuel système « Syracuse III » à l’horizon 2019, en prenant en compte le potentiel de coopération avec des partenaires européens, en particulier le Royaume-Uni et l’Italie.

Au vu des besoins militaires exprimés, Thales Alenia Space et Astrium devront expliciter les options possibles, tant en termes de solutions techniques que d’organisations industrielles, avec le souci permanent d’optimiser les coûts.

Les systèmes de télécommunication satellitaires sont une composante majeure pour l’emploi des forces aujourd’hui. Ils répondent simultanément aux exigences de disponibilité, de sécurité, de débit, de très longue élongation et de flexibilité de déploiement, quels que soient l’endroit, le moment ou le contexte d’engagement des armées.

La mort de Neil (Armstrong). Astrium va étudier les options de remplacement du système français de
communications militaires par satellite

La DGA confie à Astrium une étude des options de remplacement du système satellitaire Syracuse III
Syracuse III est l’actuelle constellation française de satellites de télécommunications militaires
Comsat NG, successeur de Syracuse III, devrait être opérationnel en 2019

Le 07 septembre 2012 – Astrium, numéro un européen des technologies spatiales, s’est vu notifier un contrat par la Direction Générale de l’Armement (DGA) pour étudier les options de remplacement du système de communications militaires par satellite Syracuse III. Comsat NG, le système qui lui succédera, devrait être opérationnel à l’horizon 2019 et fournir, outre les capacités de communication en bande X de Syracuse III, de nouvelles capacités en bande militaire Ka et en bande UHF.

Les équipes d’Astrium vont ainsi examiner les besoins militaires et proposer un éventail d’options en termes d’architecture technique mais aussi en termes de partenariats innovants et de coopérations industrielles. Les résultats de l’étude Comsat NG devraient permettre au ministère français de la Défense de lancer la phase d’élaboration du nouveau système satellitaire début 2013.

Eric Béranger, Président d’Astrium Services, explique : « Les équipes d’Astrium les plus expérimentées seront mobilisées pour identifier avec la DGA les solutions les plus adaptées pour les forces armées, et ce, au moindre coût pour l’Etat français ».

Depuis plusieurs années, Astrium Services propose et fournit des solutions et des services innovants au ministère français de la Défense. Depuis 2005, Astrium Services fournit notamment une gamme de services de télécommunication par satellites aux forces armées françaises, dans le cadre de la convention ASTEL passée avec la DIRISI, la direction interarmées en charge de la mise en œuvre opérationnelle des satellites militaires de télécommunication. Depuis 2008, Astrium fournit également des services de communications personnelles – appelés « Escale des Armées » (précédemment, Passerel) – qui permettent à quelque 5 000 militaires français déployés en opérations extérieures de rester en contact avec leurs proches. La DGA a confié en 2008 à Astrium Services le projet Telcomarsat, un système de communications navales par satellite pour la Marine Nationale.

Astrium Services a ainsi développé une solide expertise en France, et se situe aujourd’hui aux avant-postes en matière de technologies IP Satcom pour les solutions sol et services de télécommunications, dans un spectre de fréquences toujours plus élargi, depuis les bandes Ku/C et L jusqu’à la bande Ka. En outre, Astrium Services fournit des services de communication militaire par satellite aux forces armées les plus modernes du monde, notamment allemandes, américaines, britanniques, canadiennes et à l’OTAN.

Astrium Satellites est un acteur de classe mondiale dans la conception et la fabrication de satellites de télécommunications, comme cela a été démontré à l’occasion de succès récurrents enregistrés sur les marchés commerciaux, en fournissant les principaux opérateurs mondiaux. Spécialiste reconnu des satellites de communication géostationnaires, tant civils que militaires, Astrium conçoit et assemble en France, à Toulouse, les satellites de type Eurostar, dont quatorze sont actuellement en cours de fabrication, ainsi que les satellites basés sur la nouvelle plateforme Alphabus, dont le premier est en phase finale d’essais. Astrium s’appuie sur l’ensemble des technologies clés et compétences à valeur ajoutée, notamment en matière de conception, d’intégration et de validation des satellites et des charges utiles, pour proposer une solution militaire spécifique à un coût optimisé, grâce à une réutilisation maximale des technologies commerciales standard disponibles. Astrium travaille également sur une nouvelle génération de satellites géostationnaires avec le programme « Satellites du Futur » lancé dans le cadre du Plan d’Investissements d’Avenir.

A propos d’Astrium

Astrium est la première entreprise européenne de technologies spatiales et la troisième mondiale. En 2011, Astrium a réalisé un chiffre d’affaires de près de 5 milliards d’euros avec 18 000 employés, principalement en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne et aux Pays-Bas.

Astrium est la seule entreprise européenne qui couvre toute la gamme des systèmes et services spatiaux civils et militaires.

Ses trois principaux domaines d’activités sont Astrium Space Transportation pour les lanceurs et les infrastructures orbitales, Astrium Satellites pour les satellites et les segments sol, et Astrium Services pour les solutions intégrées dans le monde entier, allant des satcoms et réseaux fixes et mobiles, commerciaux ou sécurisés, aux équipements et systèmes de transmission par satellite hautement sécurisés, et aux services de géo-information sur mesure.

Astrium est une filiale à 100 % du Groupe EADS, leader mondial de l’aéronautique, de l’espace, de la défense et des services associés. En 2011, le Groupe – qui comprend Airbus, Astrium, Cassidian et Eurocopter – a dégagé un chiffre d’affaires de 49,1 milliards d’euros, avec un effectif de près de 133 000 personnes

Lien(s) à suivre

  • COMSAT NG
  • Astrium